Vidéos

Montréal au temps de la pègre

Série : Les publications universitaires, saison 6


Avec sa tolérance pour la prostitution dans un red light bien connu, des débits de boissons légaux au temps de la prohibition américaine et des niches interlopes de jeux de hasard, il fut un temps où Montréal avait la réputation d’être la ville la plus ouverte de l’Amérique du Nord. Dans Nettoyer Montréal : les campagnes de moralité publique (Septentrion, 2014), l’historien Mathieu Lapointe explique comment Montréal s’est retrouvé à être le lieu par excellence du vice commercialisé sur le continent. Cette caractéristique unique offrait un contraste total avec la réputation de la province de Québec : la province la plus catholique en Amérique du Nord. C’est dans ce contexte que des groupes réformistes, hygiénistes et progressistes s’attaqueront au vice commercialisé dans la ville aux cent clochers. Un dénommé Pax Plante (1907-1976), fidèle allié de Jean Drapeau, sera aux commandes d’une entreprise de démantèlement d’un système de corruption policière et politique au courant des années 1940-50. L’homme fit si bien son travail qu’il terminera ses jours au Mexique pour avoir la vie sauve.

Production : Productions Ebico

Année de Production : 2015

Durée : 30 min


Thématiques abordées

Société, Littérature
Infolettre

Recevez chaque mois un aperçu de nos nouveautés