Vidéos

Famine irlandaise, une tragédie au milieu du XIXe siècle

Série : Les publications universitaires, saison 6


Spécialiste de l’histoire des îles britanniques, Laurent Colantonio a étudié avec La grande famine en Irlande (Presses universitaires de France, 2014) une tragédie proportionnellement plus dévastatrice que la Première Guerre mondiale. Entre 1847 et 1853, plus d’un million d’Irlandais périront des suites de l’une des plus grandes famines de l’humanité. Le professeur d’histoire à l’UQAM ajoute qu’en plus d’avoir généré la mort d’un huitième des Irlandais, la maladie de la pomme de terre a accéléré l’extinction de la langue gaélique, car ses locuteurs étaient à la fois les plus pauvres et composaient une proportion importante des deux millions d’habitants qui s’exileront outre-mer pour éviter de mourir de faim.

Production : Productions Ebico

Année de Production : 2015

Durée : 30 min


Thématiques abordées

Société, Littérature
Infolettre

Recevez chaque mois un aperçu de nos nouveautés