Vidéos

Juifs et Canadiens français, un nouveau voisinage au début du XXe siècle

Série : Les publications universitaires, saison 7


Pratiquement inexistants dans le Québec du XIXe siècle, la communauté juive gonfle à un rythme accéléré au début du XXe siècle. Devenue la plus grosse communauté montréalaise après les francophones et anglophones, les Juifs s’installent en ville au beau milieu de la crise économique des années 30 et comptent 60 000 membres. Représentant de l’altérité dans une forme radicale : le Juif n’est ni francophone ni chrétien. Comment se dérouleront les relations entre les Canadiens français et les Juifs dans une période aussi tendue que celle des années 30? Pierre Anctil, professeur d’histoire à l’Université d’Ottawa, répond à cette délicate question dans une étude unique en son genre : À chacun ses Juifs : 60 éditoriaux pour comprendre la position du Devoir à l’égard des Juifs (1910-1947), publiée aux éditions Septentrion.

Production : Productions Ebico

Année de Production : 2016

Durée : 30 min


Thématiques abordées

Société, Littérature
Infolettre

Recevez chaque mois un aperçu de nos nouveautés