Émissions

Les publications universitaires, saison 9

Période de diffusion

Diffusion

Lundi 22 h 30

Rediffusion
Mercredi 21 h 30
Jeudi 20 h 30
Vendredi 11 h 30
Dimanche 19 h 30

Sous forme d’entrevues approfondies avec des auteurs et des chercheurs, Les publications universitaires présentent des essais, des biographies et des collectifs de haute voltige. Une série incontournable animée par Guillaume Lamy, qui permet de développer sa pensée sur divers sujets touchant la politique, la santé, la science, l'histoire et des enjeux sociaux.

Animateur : Guillaume Lamy
Production : Productions Ebico

Année de Production : 2018

Durée : 30 min


Thématique abordée

Société

Politique et immigration

On compte désormais 240 millions d’immigrants dans le monde et plus d’un million au Québec. Professeure à l’Université Concordia, Mireille Paquet scrute depuis plusieurs années l’évolution des politiques d’immigration. Dans ses recherches, la directrice du Centre pour l’évaluation des politiques d’immigration s’en prend à plusieurs lieux communs : il n’y a pas toujours cohérence entre les politiques d’intégration et les politiques d’immigration; le Québec n’est plus le seul à revendiquer son autonomie en matière d’immigration – bien d’autres provinces ont suivi le pas. C’est ce qu’on peut lire, entre autres, dans son livre, La fédéralisation de l’Immigration (PUM, 2016).
PROCHAINES DIFFUSIONS :

Mercredi 20 mars 2019 à 21:30

Jeudi 21 mars 2019 à 20:30

Vendredi 22 mars 2019 à 11:30

Dimanche 24 mars 2019 à 19:30

Le Canada d'André Laurendeau

Pourquoi le Canada a-t-il opté pour le multiculturalisme en 1971? Pour répondre à cette question, il faut revisiter le projet contre lequel Pierre Elliott Trudeau s’est opposé durant les années 1960 : le biculturalisme élaboré lors de la commission Laurendeau-Dunton. C’est sur cette période charnière de l’histoire du pays que Valérie Lapointe-Gagnon, professeure à l’Université de l’Alberta, s’est penchée dans sa thèse de doctorat. Dans Panser le Canada (Boréal, 2017), la professeure au campus Saint-Jean à Edmonton explique dans le détail les principes du Canada d’André Laurendeau tel qu’il aurait pu prendre forme si l’histoire s’était déroulée autrement.
PROCHAINES DIFFUSIONS :

Lundi 25 mars 2019 à 22:30

Mercredi 27 mars 2019 à 21:30

Jeudi 28 mars 2019 à 20:30

Vendredi 29 mars 2019 à 11:30

Dimanche 31 mars 2019 à 19:30

Trois millénaires de sports et loisirs

Titulaire de la chaire de recherche du Canada en histoire des loisirs et des divertissements, Laurent Turcot est l'un des rares Québécois à avoir publié dans la collection Folio chez Gallimard. Dans Histoire du sport et des loisirs des origines à nos jours (Folio, 2017), le professeur à l’Université du Québec à Trois-Rivières explique en quoi l’histoire des jeux est une formidable approche pour explorer l’âme d’une civilisation, de l’Égypte des pharaons jusqu’à l’ère des réseaux numériques. Une chose est bien certaine pour lui, chaque révolution anthropologique (christianisation occidentale, révolution industrielle, mondialisation technologique) transforme profondément les modes de divertissements et de compétitions.
PROCHAINES DIFFUSIONS :

* Cet épisode n'est plus diffusé
au cours de cette période

Survivance

Pour bien des gens, après l’échec des Patriotes en 1837-1838, une période sombre se serait abattue sur le Québec pendant plus d’un siècle. Pour Éric Bédard, professeur à la Téluq, bien des lieux communs ont réussi à noircir le trait des cent ans qui ont précédé la Révolution tranquille. Pour l’auteur de Survivance (Boréal, 2017), le langage utilisé pour parler de cette période doit être revu : grande noirceur, monolithisme intellectuel, domination cléricale, etc. Plutôt que du misérabilisme, la survivance canadienne-française relève davantage de l’héroïsme et de la persévérance d’un groupe qui a réussi à se tailler une place dans l’histoire malgré son isolement géographique et politique.
PROCHAINES DIFFUSIONS :

* Cet épisode n'est plus diffusé
au cours de cette période

Le mouvement étudiant

Depuis des décennies, le mouvement étudiant québécois demeure le mouvement social le mieux organisé sur le continent nord-américain. La réalité est telle qu’il est peut-être le dernier à être capable de faire plier la volonté des gouvernements comme ce fut le cas à de nombreuses reprises au fil du temps. C’est ce que l’on peut lire dans le livre d’Arnaud Theurillat-Cloutier, doctorant en sociologie à l’UQAM. Dans Printemps de force (Lux, 2017), le lauréat du prix du livre politique de l’Assemblée nationale est bien clair : le radicalisme et le syndicalisme de combat ont bien servi la condition étudiante au Québec; c’est-à-dire là où l’éducation post-secondaire demeure la plus accessible en Amérique.
PROCHAINES DIFFUSIONS :

* Cet épisode n'est plus diffusé
au cours de cette période

Dépossession autochtone

Pour Denys Delâge, l’histoire de la colonisation des Amériques reste une tragédie qui a duré plusieurs siècles. En plus du choc microbien qui a décimé jusqu’à 95% des populations indigènes du continent aux 16e et 17siècles, d’autres fleuves ont bouleversé les premières sociétés américaines : christianisation, colonisation, assimilation, assujettissement politique, capitalisme, sciences, technologies, etc. Le portrait de la dépossession autochtone est tel que pour le professeur émérite de l’Université Laval, il n’est plus possible de traiter de l’histoire de la colonisation sans parler abondamment d’exploitation, de violence et même de génocide. C’est la thèse qu’il aborde dans son livre écrit avec Jean-Philippe Warren, Le piège de la liberté : les peuples autochtones dans l’engrenage des régimes coloniaux (Boréal, 2018).
PROCHAINES DIFFUSIONS :

* Cet épisode n'est plus diffusé
au cours de cette période

Infolettre

Recevez chaque mois un aperçu de nos nouveautés