Émissions

Les Belles Soirées de l'Université de Montréal

Pour le plaisir de découvrir, Les Belles Soirées de l'Université de Montréal offrent un accès à des conférenciers et à des professeurs qui captivent, vulgarisent et inspirent. Elles contribuent à faire circuler les idées, les richesses culturelles, elles suscitent et entretiennent un désir de se cultiver dans la population.

Production : Université de Montréal

Année de Production : 2012-2014

Durée : 60 min


Thématique abordée

Société

Vivre plus vieux ou mieux vivre vieux : pourquoi pas les deux!

De nos jours, on meurt vieux, et tout décès survenu avant 75 ans est considéré comme prématuré. Les personnes âgées vont mourir à des âges de plus en plus avancés; certains parlent même de leur immortalité, souvent au détriment de leur qualité de vie. Pourtant, un objectif sociétal pourrait être de mourir en santé : comment faire? Nos conférenciers dévoileront des trucs et des astuces, tant sur le plan personnel que sociétal et basés sur des données probantes, pour augmenter l'espérance de vie en bonne santé.

Jacques Légaré, docteur en démographie de l'Université Paris-Sorbonne, est professeur émérite de démographie à l'Université de Montréal et cochercheur au Program for Research on Social and Economic Dimensions of an Aging Population (SEDAP), à McMaster University. Élu en 1976 à la Société royale du Canada, il est depuis 2008 membre du Comité national d'éthique sur le vieillissement.

Cara Tannenbaum, gériatre, chercheuse, titulaire de la Chaire Michel-Saucier en santé et vieillissement de l'Université de Montréal, est la lauréate en 2013 du prix Betty Havens sur le Transfert des connaissances en vieillissement des Instituts de recherche en santé du Canada. Elle mène actuellement une étude internationale au Canada, en France et en Grande-Bretagne sur les moyens par lesquels l'espérance de vie en bonne santé pourrait être augmentée d'au moins deux ans d'ici 2020.
PROCHAINES DIFFUSIONS :

Mardi 28 mars 2017 à 12:00

Jeudi 30 mars 2017 à 00:30

Samedi 01 avril 2017 à 05:00

Mardi 25 avril 2017 à 12:00

Mercredi 26 avril 2017 à 02:00

Comprendre et prévenir le cancer

Un cancer prend des décennies à se développer. L'hérédité engendre une prédisposition qui est fortement modulée par le mode de vie. Nous expliquerons ce qu'est le cancer et la manière dont il se développe. Nous verrons aussi les moyens de réduire la probabilité que les tumeurs, qui se forment de manière spontanée, évoluent vers un diagnostic de cancer.

Conférencier : Richard Béliveau
PROCHAINES DIFFUSIONS :

Mardi 28 mars 2017 à 04:00

Mardi 11 avril 2017 à 12:00

Mercredi 12 avril 2017 à 02:00

Vendredi 14 avril 2017 à 00:00

Samedi 15 avril 2017 à 03:30

La communication intergénérationnelle

Au cours de cette conférence, nous aborderons les enjeux de pouvoir, de deuil et de développement personnel que suscitent les échanges entre les différentes générations. Nous tenterons de voir de quelle manière la communication peut favoriser une traversée harmonieuse des différentes étapes de la vie.

Conférencière : Rose-Marie Charest
PROCHAINES DIFFUSIONS :

Mardi 18 avril 2017 à 12:00

Mercredi 19 avril 2017 à 02:00

Vendredi 21 avril 2017 à 00:00

Samedi 22 avril 2017 à 03:30

Dimanche 23 avril 2017 à 04:00

Du plaisir et du sens dans la vie de tous les jours...

Tout au cours de son évolution, l'être humain a voulu donner un sens à ce qui l'entourait. Il a cherché à comprendre la foudre, les étoiles, le cours des saisons, les sécheresses, les inondations, etc. Il a créé des rituels, inventé des divinités, suggéré des manières sans cesse renouvelées de donner un sens à la vie. Les dernières décennies ont vu le monde se transformer radicalement. Les capacités d'adaptation sont désormais sollicitées à leur maximum. On entend fréquemment l'expression : Ça n'a pas de bon sens! Des questions sont posées, et leurs auteurs cherchent ardemment des réponses : Où allons-nous et à quoi tout cela sert-il? La grande soif de sens ne sera jamais tarie. Elle est là, bien présente, contribuant à définir ce que nous devenons tant dans nos joies que dans nos souffrances. Poser un regard attentif sur nos vies est essentiel. Voilà ce que propose cette conférence.

Conférencier : Serge Marquis, détient un doctorat en médecine (Université Laval) et une maîtrise en médecine du travail (London School of Hygiene and Tropical Medicine à Londres). Il a développé un intérêt tout particulier pour le stress, l'épuisement professionnel et la détresse psychologique dans l'espace de travail. Il s'est également intéressé à la difficulté de maintenir un équilibre entre la vie au travail et à l'extérieur de celui-ci. Il a soigné un grand nombre de personnes devenues dysfonctionnelles au travail. Consultant dans le domaine de la santé mentale au travail (T.O.R.T.U.E.), il est l'auteur avec Eugène Houde d'un livre intitulé Bienvenue parmi les humains et de Pensouillard le hamster, petit traité de décroissance personnelle paru en octobre 2011 aux Éditions Transcontinental, qui a reçu la mention Coup de coeur de Renaud-Bray.
PROCHAINES DIFFUSIONS :

Mardi 02 mai 2017 à 12:00

Mercredi 03 mai 2017 à 02:00

Vendredi 05 mai 2017 à 00:00

Samedi 06 mai 2017 à 03:30

Dimanche 07 mai 2017 à 04:00

Quand les États-Unis parlaient français

En 1789, la Révolution française provoque une onde de choc qui se propage rapidement dans le monde atlantique : en Europe, aux Antilles et en Amérique du Nord. Nous retracerons les effets de la Révolution à travers l'expérience de cinq émigrés français réfugiés aux États-Unis pendant les années 1790, pays alors dominé par la culture et le commerce français. Leurs aventures éclairent d'une nouvelle lumière les liens entre les États-Unis et le monde à l'aube de l'époque moderne.

Conférencier : François Furstenberg, professeur agrégé à Johns Hopkins University, a enseigné à l'Université de Montréal pendant dix ans. Ses recherches portent sur la culture et la politique américaine aux XVIIIe et XIXe siècles. Son livre sur les liens entre la France et les États-Unis, Quand les États-Unis parlaient français, paraîtra à l'été 2014.
PROCHAINES DIFFUSIONS :

Mardi 09 mai 2017 à 12:00

Mercredi 10 mai 2017 à 02:00

Vendredi 12 mai 2017 à 00:00

Samedi 13 mai 2017 à 03:30

Dimanche 14 mai 2017 à 04:00

Oser le couple

Jean-Claude Kaufmann, sociologue français et spécialiste de la vie quotidienne, et Rose-Marie Charest, psychologue clinicienne et présidente de l'Ordre des psychologues du Québec, traitent de l'engagement dans une vie à deux, de l'acceptation d'une perte de maîtrise relative sur sa propre vie, alors que la société nous demande au contraire d'être pleinement autonome et maître de nos choix.

Amoureux, l'individu veut rester soi, tout en étant avec l'autre. Il lui faut donc concilier ces désirs contradictoires et trouver un juste équilibre entre intimité et autonomie. Avec l'arrivée d'Internet et de sa logique consumériste, qui offre la possibilité de multiplier des liens sans s'engager, les règles du jeu se compliquent encore plus. Ainsi, devant une société de plus en plus hostile et déstabilisante pour l'individu, celui-ci rêve d'amour tendre et caressant. Mais pourquoi est-ce si difficile de se rencontrer et de s'investir? De s'affirmer dans l'intimité? D'aimer malgré la déception? Nous attendons de plus en plus, trop peut-être, de nos relations amoureuses; pourtant, vivre à deux n'a jamais été aussi compliqué.

Rose-Marie Charest, M.A. (psychologie) (Université de Montréal), psychologue clinicienne et présidente de l'Ordre des psychologues du Québec. Auteure de Avec psychologie (Libre Expression, 2003) ; La dynamique amoureuse, entre désirs et peurs (Bayard, 2008).

Jean-Claude Kaufmann, sociologue, directeur de recherche, membre du Centre de recherche sur les liens sociaux (CERLIS), laboratoire CNRS, Université Paris V. Auteur de nombreux ouvrages sur la vie quotidienne et l'identité. Il a publié, avec Rose-Marie Charest, Oser le couple (Bayard - Canada, 2012).
PROCHAINES DIFFUSIONS :

Lundi 03 juillet 2017 à 02:30

Mercredi 05 juillet 2017 à 01:00

Jeudi 06 juillet 2017 à 02:00

Samedi 08 juillet 2017 à 02:00

Adolescentes anorexiques: quelles approches privilégier

Pionnier de la médecine de l'adolescence au Québec, le pédiatre Jean Wilkins est depuis toujours fasciné par les adolescentes anorexiques en raison de leur authenticité et leur force de caractère. Dans cet entretien mené par l'auteure Catherine Mavrikakis, il abordera ce trouble de la conduite alimentaire et les meilleures approches cliniques pour le traiter.
PROCHAINES DIFFUSIONS :

* Cet épisode n'est plus diffusé
au cours de cette période

Pensouillard le hamster : plaidoyer pour la décroissance personnelle

Le Dr Serge Marquis nous propose de s'intéresser à la découverte de ce que nous sommes véritablement, au-delà de toutes les étiquettes qui nous servent d'identités et de toutes les histoires que nous nous racontons à notre propre sujet.

Nous vivons dans un monde qui a tellement mis l'accent sur le développement du « Moi » qu'il en a totalement négligé le sens de la « présence ». Les recettes pullulent pour que nous puissions devenir nous-mêmes, qu'on croisse, qu'on s'épanouisse, mais la plupart de ces recettes sont tournées vers le renforcement de « l'ego », du « Je ». Pourtant, jamais n'a-t-on vu une telle consommation d'antidépresseurs, d'anxiolytiques, de somnifères et d'autres médicaments pour apaiser l'esprit. Le syndrome d'hyperactivité, dont on affuble beaucoup d'enfants, est avant tout un phénomène social! Il y a ce petit hamster qui tourne jour et nuit dans nos têtes, à toute vitesse, pour aller où? Nulle part!

Et si nous nous intéressions plutôt à la « décroissance personnelle », à la découverte de ce que nous sommes véritablement, au-delà de toutes les étiquettes qui nous servent d'identités et de toutes les histoires que nous nous racontons à notre propre sujet? Trouverait-on enfin la paix, en soi et dans le monde?

Serge Marquis est titulaire d'un doctorat en médecine de l'Université Laval et d'une maîtrise en médecine du travail de la London School of Hygiene and Tropical Medicine à Londres. Il a développé un intérêt tout particulier pour le stress, l'épuisement professionnel et la détresse psychologique dans l'espace de travail. Il s'est également intéressé à la difficulté de maintenir un équilibre entre la vie au travail et à l'extérieur de celui-ci. Il a soigné un grand nombre de personnes devenues dysfonctionnelles au travail. Consultant dans le domaine de la santé mentale au travail (T.O.R.T.U.E.), il est l'auteur avec Eugène Houde d'un livre intitulé Bienvenue parmi les humains et de Pensouillard le hamster, petit traité de décroissance personnelle paru en octobre 2011 aux Éditions Transcontinental, qui a reçu la mention Coup de coeur de Renaud-Bray.
PROCHAINES DIFFUSIONS :

* Cet épisode n'est plus diffusé
au cours de cette période

Le courage d'être soi, au présent de sa vie

Notion peu connue et donc peu abordée en psychologie, le courage d'être soi ne se traduit ni par des actes héroïques ni par des faits d'armes visibles. Ce courage relève d'attitudes personnelles, intimes, à la fois discrètes et profondes pour accéder au meilleur de soi, pour permettre de rencontrer ainsi le meilleur de l'autre.

Le courage d'être soi repose sur quatre ancrages : développer la capacité à s'aimer, de se respecter, de se responsabiliser et de rester fidèle à soi même, c'est-à-dire à ses valeurs, à ses engagements, à ses choix de vie.

Conférencier : Jacques Salomé
PROCHAINES DIFFUSIONS :

* Cet épisode n'est plus diffusé
au cours de cette période

Casanova. Homme en devenir cherche femme libre

On le considère comme un génie de la séduction. En réalité, Casanova est un aventurier du féminisme. C'est du moins ce que Maxime Rovere, docteur en philosophie, nous démontre en essayant de percer le mystère de ce Vénitien pour qui l'amour est un engagement d'un nouveau type, celui de s'attacher pour toujours à la liberté. Dans cette conception, les femmes qui traversent sa vie ne sont jamais des conquêtes, mais souvent des alliées.
PROCHAINES DIFFUSIONS :

* Cet épisode n'est plus diffusé
au cours de cette période

L'argent, source de stress ou de satisfaction

Cette conférence de Rose-Marie Charest, psychologue clinicienne et présidente de l'Ordre des psychologues du Québec, permet de mieux comprendre le rôle de l'argent dans notre vie et les aspects symboliques qui y sont associés. Selon la psychologue, c'est l'attitude à l'égard de l'argent qui détermine s'il sera source de stress ou de satisfaction.
PROCHAINES DIFFUSIONS :

* Cet épisode n'est plus diffusé
au cours de cette période

Infolettre

Recevez chaque mois un aperçu de nos nouveautés